[ PODCAST ] Les parfums en cosmétique

Pour ce troisième podcast j'ai eu le plaisir d'échanger avec Boris Grimal, Key Account Manager chez CPL Aromas, entreprise de création de parfums pour l'industrie cosmétique.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à cliquer ici

Alizée : Salut Boris !


Boris : Salut Alizée !


Alizée : Comment tu-vas ?


Boris : Très bien et toi?


Alizée : Ça va merci. Je suis très heureuse de t’avoir aujourd'hui pour échanger autour du monde du parfum. Pour commencer, est-ce que tu pourrais te présenter s’il te plait ?


Boris : Avec plaisir ! Donc je suis Boris Grimal. Je suis Key Account Manager chez CPL Aromas depuis deux ans. Ça fait à peu près dix huit ans que je travaille dans l'industrie du parfum et depuis seize ans j'interviens dans différentes formations universitaires.


Alizée : OK ! Et est ce que tu pourrais expliquer le rôle des parfumeurs pour les marques de cosmétiques ?


Boris : Les parfumeurs sont les artistes des odeurs. De mon point de vue, sans les parfumeurs aujourd'hui on vivrait totalement dans une espèce d'énorme cacophonie olfactive.


Alizée : Où est ce que vous trouvez les inspirations en tant que parfumeur ? 


Boris : Partout ! Ça se trouve dans ce qui existe, sur le marché, dans les codes de la parfumerie, mais également dans le quotidien, dans nos envies, dans tout ce qu'on croise. Parfois, on cherche longtemps, on essaye beaucoup de choses pour parvenir au thème olfactif qui fera la différence puis après, il faut le réaliser, l'affiner, l’équilibrer, le signer, le rendre un peu différent, le rendre addictif. Et pour tout ça, le parfumeur, son talent est primordial. Sans cela on n'y arrivera pas. Et sans odeur, sans odeur du tout, la cosmétique ce serait comme un grand repas mais sans saveur. Je pense que c'est très important d'avoir une multitude de choses, c'est à dire d'avoir peut être certaines cosmétiques qui sont sans parfum, mais d'autres qui sont très parfumés et d'autres qui sont un peu plus équilibrés dans le partage de parfumerie et d'efficacité. Il faut de tout.


Alizée : C’est ça et puis il y a des parfums, tu t’en rappelles des odeurs comme la crème Nivea, on connaît tous l'odeur ! Et je trouve que les odeurs, c'est aussi relié à notre mémoire. Ça nous rappelle des souvenirs, c'est relié aussi à nos émotions. Il y a des odeurs qui vont nous rassurer, d’autres nous faire peur. Donc, il y a un côté un peu primitif aussi.


Est ce que tu peux expliquer pourquoi les parfums sont allergisants ? Et comment est ce qu'on fait pour qu'un parfum ait moins d’allergènes et soit mieux toléré par la peau ? 



Boris : Donc pourquoi les parfums sont-ils allergisants ? En fait, il faut comprendre que c'est un allergène. Les allergènes, ce sont des molécules, qui peuvent entraîner des réactions allergiques plus facilement que d'autres. Donc, quand on parle d’allergisant ça ne veut pas dire que les autres ne le sont pas. Ça veut dire que ce sont des molécules qui entraînent plus facilement des réactions allergiques sur la peau. Ces molécules où est ce qu'on les trouve ? On les trouve à l'état naturel, on les trouve dans les fleurs, on les trouve dans les fruits, on les trouve, on les trouve partout. Et donc, si on les trouve dans les fleurs, dans les fruits notamment, on les trouve dans les huiles essentielles qui composent les parfums. Donc les parfums sont allergisantes du fait de contenir notamment des huiles essentielles. Ensuite, comment on peut faire pour formuler avec moins de allergènes ? Tout dépend de ce qu'on entend par moins allergènes. Si on entend par là avec une proportion plus petite d'allergènes, alors il faut limiter la concentration des ingrédients qui en contiennent. Si on entend par là moins d'allergènes différents en termes de liste d'ingrédients au final, alors il faut se passer des ingrédients naturels car ils en contiennent tous. De mon point de vue, très personnellement, je pense qu'il faut connaître les ingrédients qui provoquent des réactions allergiques à chacun d’entre nous et tout simplement ne pas utiliser les produits qui en contiennent. En lisant la liste des ingrédients.


Alizée : C'est super intéressant. Tu vois, je savais pas forcément que les allergènes étaient souvent liés aux huiles essentielles.


Boris : Ce qu’il faut se dire c'est qu'un produit naturel, comme une huile essentielle, c'est un produit qu'on a pris et on ne contrôle pas ce qu’il y a dedans, on vérifie ce qu'il contient, mais on ne fait aucune action dessus. Du coup, il peut contenir de tout. Et je dirais même que c'est un peu le contre argument même de certaines personnes qui pensent que si c’est naturel c'est bon pour la santé. On connait tous tout un tas de produits qui sont de la nature et qui sont hyper dangereux. Il y a tout un tas de champignons qui sont hyper dangereux et il ne faut surtout pas les consommer. Et pourtant ils sont tout à fait naturels.


Alizée : Voilà exactement. Et est ce qu'il existe des parfums qui soient pour les peaux sensibles ? Est ce qu'on peut faire des parfums épicés, fruités, sucrés ? Ou est ce que si c'est pour peaux sensibles, ça va se cantonner à un ou deux types de parfums ?



Boris : Alors déjà oui, bien sûr que ça existe. Et de mon point de vue, est ce que l'important c'est de savoir si le parfum, qui est contenu dans la crème par exemple, va entraîner une réaction allergique sur la peau, sachant que ce parfum en fait il déjà dans une quantité très faible, puisque un produit cosmétique contient moins de 1 % de parfum. Ou alors est ce que ce qui est intéressant c'est de savoir si le produit cosmétique parfumé va entraîner une réaction allergique sur la peau ? De mon point de vue, c'est très important de savoir plutôt est ce que le produit fini va entraîner une réaction plutôt que de savoir si chaque composant du produit pourra en entraîner une. Et alors du coup, je vais encore essayer de rendre plus trivial l'explication,  c'est comme si on me demandait de manger une cuillère de moutarde. c'est pas possible,ça va être horrible en bouche. Pour autant, si je mets cette même cuillère dans un plat avec une sauce accompagnée de légumes et de viande ensemble ça ne va me poser aucun problème Pourtant j’ai mangé  la même quantité de moutarde au final. Pour moi, c'est le point. Après, oui, il y a des univers olfactifs qui sont aujourd'hui plus difficiles à réaliser. Si on voulait malgré tout se poser la question des allergisants dans le parfum directement  très clairement, tout ce qui est Citrus sera beaucoup plus compliqué à composer si vous ne voulez pas d' allergènes.



Alizée : Je te pose cette question parce que on sent que sur le marché il y a de plus en plus de produits de soin qui sont sans parfum et, en général, on les met en lien avec les peaux sensibles et tu vois , par exemple, moi dans mes produits, je n'ai aujourd'hui pas mis de parfum pour que ça puisse convenir à un plus grand nombre de personnes. Et voilà, j'ai pris cette décision-là mais j'avoue que c'est un peu frustrant de ne pas avoir de parfum dans un produit, un parfum signature. Donc c'est pour ça que je voulais savoir s'il existait des parfums un peu plus pour peaux sensibles et pour toutes les peaux. Et comme tu dis, ça va dépendre à la fois de la base du soin, du parfum et du mix des deux.



Boris : Tu sais,  vu ce que ce que j'ai expliqué juste avant sur les allergisants, sur les allergènes, si ta base elle-même contient des allergènes, tu pourras ne pas mettre de parfum mais avoir les mêmes réactions.


Alizée : Exactement.


Boris : Donc l'important, c'était Lavoisier qui disait “rien n'est poison, tout est poison. Le poison, c'est la dose.” C'est ça le vrai problème.


Alizée : Et alors du coup, comment ça s'explique  Ce parti pris des marques de ne plus, pour certains produits, de ne plus mettre de parfum pour essayer de répondre aux besoins des peaux sensibles. Parce que du coup, moi, en tant que consommateur, ça m'a donné cette impression que si j'ai une peau sensible, ce qui est mon cas ou une peau réactive, il vaut mieux que je mette pas de parfum. C'est une tendance  ?


Boris : C'est pas une tendance parce que ça fait quand même longtemps qu'on a des marques qui choisissent de ne pas avoir de parfum du tout. Et après, tu l'as dit dans ta question, l'objectif c'est quand même avant tout d'apporter une réponse de confiance à un consommateur donné. Et il y a certains consommateurs qui se sentent plus rassurés à tout simplement ne pas utiliser du tout de produits parfumé pour éviter les allergies. Et après, c'est ce que j'ai dit également, c'est que les allergènes aujourd'hui sont des molécules qui entraîneront plus facilement des réactions allergiques que les autres. Mais rien n'empêche que n'importe quelle molécule donne une réaction allergique. Quand on voit aujourd'hui des allergies au soleil, des allergies à la transpiration, des allergies de choses que l'on n'avait jamais imaginées. Tout peut exister. On peut être allergique à une molécule qui n'est pas un allergène.


Alizée : Ça c’est une très très bonne remarque oui Non mais du coup ça me rassure. On peut souhaiter une longue vie au parfum alors, on ne va pas avoir un monde aseptisé. Ok et bien écoute je te remercie. Je pense qu'on a fait le tour des questions. Merci beaucoup pour cet échange et à bientôt.


Boris : Avec grand plaisir.

Message précédent Poste suivant

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.